Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 27 janvier : Jam de contact-impro

25 Janvier 2015

Des ateliers Contact-Improvisation ont vu le jour sur Liège cette année 2014-2015

Une jam de danse vous est proposée le mardi 27 janvier de 20h à 23h00

Mardi 27 janvier : Jam de contact-impro

Mais qu’est ce que le Contact-Improvisation ?

La Contact improvisation est une pratique née dans les années 70 aux USA qui favorise le lâcher-prise, la conscience de soi, de l’espace et des autres à travers le contact. On reconnaît comme inventeurs de cette pratique Steve Paxton et Nancy Stark Smith mais également les autres danseurs, artistes, chercheurs ayant participé à la Judson Dance Theater ( Simone Forti, Trisha Brown, Yvonne Rainer, …). Une génération fortement influencée par Merce Cunningham, Martha Graham et Anna Halprin.

La Contact-Impro et le mouvement dans lequel il s’est inscrit a fait passer des idées à travers les corps. Mais quelles idées ?

Le chorégraphe n’est plus le maître surpuissant. En effet le Contact-Impro refuse le dictat et le rapport patriarcal du chorégraphe.

La pratique de la « jam » devient l’endroit d’apprentissage principal. C’est la pratique, les tentatives, les erreurs et les réussites au sein de la jam qui permettront au contacteur de développer ses mouvements bien en accord avec sa singularité. (Recherche d’individuation [processus de prise de conscience de l'individualité profonde. Jung] au sein d’un collectif.).

Concernant le rapport homme-femme, la contact-improvisation rompt avec la tradition du ballet où seuls les hommes portent les femmes.

De plus, le contact-impro est un endroit inédit de rencontre entre danseurs et non-danseurs, on décloisonne les milieux, on ouvre les portes.

Le rapport à l’esthétisme, à l’idéal de beauté est décalé. La plupart du temps il n’y a aucun spectateur, ainsi, le mouvement existe pour celui qui le danse et pour son ou ses partenaires. La beauté naît d’un mouvement vrai, d’une relation d’écoute, et non de la prouesse technique du contacteur.

Le rapport à la musique est également différent. D’habitude la musique anime le corps du danseurs, lui impose des émotions, des rythmes, … Ici le danseur peut dialoguer avec la musique, on ne surligne rien, il y a communication égale entre des artistes de différentes pratiques.

Le toucher également est ré-instauré, dans une société où il est mal vu de se toucher (la réhabilitation du toucher comme acte non-pervers, non-sexuel.).

Contact Quaterly /

La Contact-Improvisation est un système qui continue d’évoluer. Il est basé sur la communication entre deux corps en mouvement, en contact physique. Les lois de la physique déterminent les mouvements : 1 – Gravité, 2- Vitesse, élan, 3- Force d’inertie. Le corps peut s’ouvrir à ces sensations, il apprend à détendre la tension musculaire superflue et à lâcher la pleine conscience et le trop plein de volonté pour expérimenter la circulation naturelle du mouvement.

Ray Chung

La CI est une exploration sans fin de toutes les possibilités kinesthésiques des corps en mouvement et en contact. Quelque fois large et athlétique, quelque fois calme et en méditation. C’est une forme ouverte à tous les corps et les esprits en recherche.


Organisé par Sarah Guilleux

0474/885170.

En partenariat avec l’An Vert

paf : 3 €

Commenter cet article