Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Samedi 1er février: BENJAMIN SCHOOS + HANK HARRY

Benjamin Schoos joue 'China Man vs China Girl '

(dernière date belge)
Samedi 1er février: BENJAMIN SCHOOS + HANK HARRY

2013 a été une année riche pour Benjamin Schoos.

Son premier album solo China Man vs China Girl, gratifié en Belgique de deux Octaves de la musique ainsi que d’un prix de l’académie Charles Cros, a reçu un accueil enthousiaste en Europe, en Amérique et en Asie, la critique musicale étant unanime, du NME au Guardian en passant par les Inrockuptibles.

Pour cette dernière date belge avant la sortie de son prochain disque en 2014, il sera accompagné pour l'occasion par le pianiste jazz Christophe Cerri et l'homme aux 1000 synthétiseurs Sabino Orsini.

Pour cette soirée événement les chansons de China Man vs China Girl, réarrangées élégamment, tel un film moyen métrage , changeront de dimension .

Une sobriété parfaite au service d'un univers singulier et tranchant proche de celui d'un Jean Claude Vannier. L'occasion de découvrir en exclusivité quelques morceaux inédits de son album à paraître en 2014 et quelques (re)visites de b.o de François Deroubaix.

Mélancolique et panoramique, la pop qu’il dirige en dandy détaché évoque un faux monde de luxe et de volupté, un vaste trompe-l’oeil pour balayer larmes et crasse

Les Inrocks

Certes, cette pépite pop où se côtoient de manière invraisemblable (mais cohérente) Laetitia Sadier et le fantôme de Gainsbourg, mélodies indolentes et talk-over hanté… cette pépite pop, disais-je, est avant tout une histoire d’amour et de mort affreusement triste – donc totalement burlesque

Interlignage

Véritable troubadour pop, Miam Monster Miam – aka Benjamin Schoos – a déjà produit, composé et arrangé moult chansons pour différents artistes, de Paris à Bruxelles. A son palmarès, des symboles de la synth-pop française comme Lio, des icones unisexes comme Marie France, des dandys (Alain Chamfort) et des déviants (Michel Moers et Marc Moulin du groupe belge Telex).

Inspiré par ces rencontres mais également par le savoir-faire de génies de l’orchestration comme Jean-Claude Vannier (le père de « Melody Nelson ») ou Kramer du label Shimmy Disc (Galaxy 500, Low), Benjamin Schoos réconcilie sur ce disque l'ancien et le moderne, la tradition et l’avant-garde.

Mélange de soft pop, de violons vintage et d’envolées vocales à la Scott Walker, « China man Vs China Girl » est avant tout une ode à la transpiration, un disque en dix rounds qui permet à l’artiste de marquer des points.

Aux ambitieux rock-critics qui souhaiteraient retranscrire le combat entre ce catcheur romantique et cette mystérieuse chinoise au maquillage si baroque, on aimerait simplement conseiller ceci : Benjamin Schoos, catch him... if you can.

Hank Harry

Samedi 1er février: BENJAMIN SCHOOS + HANK HARRY
Hank Harry en a pris pour 15 ans.

Hank Harry fête cette année ses 15 ans. Un bel âge pour cet éternel adolescent. L’aventure, démarrée en 1999 sous le parrainage de Benjamin Schoos (Miam Monster Miam), a continué avec une armée sans cesse renouvelée de collaborateurs de haut vol avec, entre autres, des musiciens de Melon Galia, Venus, Le Yeti, Samir Barris, Soy Un Caballo, Austin Lace... Bref, l’essentiel de la scène wallifornienne !

Ses chansons, naïves et touchantes, simples mais pas simplistes, lorgnent toujours vers la pop qui aime jouer et faire feu de tout bois.

Une voix d’ange, des mélodies fines, le tout sortant d’un corps d’ours mal léché, bougon mais souvent drôle.

Vivant désormais en ermite dans les hauteurs de Liège, Hank Harry prépare cette année une compilation chargée de chansons rares, remixées, voire reprises par du très beau monde.

Il sort parfois de sa tanière pour quelques concerts en solitaire, histoire de mettre en avant l’essence des chansons et de se débarrasser des fioritures, parfois distrayantes.

paf: 6 €

réservations souhaitées : contact - L'An Vert ou 043421200

(les places réservées doivent être retirées avant 20h30 !)